Articles antécédent : 😎  🙂

Humor Baby Duck video

Humour Bébé Canard vidéo

Top 20 Citations la Ténacité

top humour vidéo drôle comique baleine rorqual fleuve Canada 🙂

☝ La baleine bleue (Balaenoptera musculus), appelée aussi rorqual bleu, est une espèce de cétacés de la famille des Balaenopteridae. Pouvant dépasser 30 mètres de longueur et 170 tonnes, c’est le plus gros animal vivant à notre époque et, dans l’état actuel de nos connaissances, le plus gros (avant deux grand Sauropodes dont le Séismosaure) ayant jamais vécu sur Terre.

👉 plusieurs groupes de touristes français qui étaient en embarcation du fleuve au Québec en bateau Zodiac pneumatique à moteur. Long et mince, le corps de la baleine bleue peut prendre diverses teintes de gris-bleuté sur le dos et un peu plus clair en dessous. On dénombre au moins trois sous-espèces distinctes : B. m. musculus dans l’Atlantique Nord et le Pacifique Nord, B. m. intermedia de l’océan Antarctique et B. m. brevicauda découverte dans l’océan Indien et dans le sud de l’océan Pacifique. B. m. indica, découverte dans l’océan Indien, pourrait être une autre sous-espèce. Comme les autres baleines, la baleine bleue se nourrit essentiellement d’un petit crustacé, le krill, mais également de petits poissons et parfois de calmars.

une visite inoubliable à tadoussac au quebec et extraordinaire souvenir spécimens baleine bleue rorqual. Les baleines bleues furent abondantes dans presque tous les océans avant le début du xxe siècle. Pendant près de quarante ans, elles furent chassées par les baleiniers qui ont amené l’espèce au bord de l’extinction avant qu’elle ne soit protégée par la communauté internationale en 1966. Un rapport de 2002 estimait qu’il y avait entre 5 000 et 12 000 baleines bleues à travers le monde, localisées dans au moins cinq groupes. Des études plus récentes sur la sous-espèce B. m. brevicauda suggèrent qu’il pourrait s’agir d’une sous-estimation. Avant la chasse industrielle à la baleine, la plus forte population se trouvait dans l’Atlantique, qui en comptait approximativement 240 000 (entre 202 000 et 311 000). L’espèce est considérée comme menacée.

vidéo rencontre durant leurs voyages au Canada, dont un groupe de touriste vivant en france qui explorait pour la première fois en promenade avec sa famille proche: La baleine bleue a un long corps effilé qui peut paraître étiré en comparaison du corps trapu des autres baleines. Sa tête est plate et a la forme d’un U. Une crête médiane se dessine entre les évents et l’extrémité de la mâchoire supérieure. La bouche est densément remplie de fanons ; environ 300 fanons (chacun d’environ un mètre de long) de couleur noire pendent de la mâchoire supérieure, et reviennent d’environ 0,5 mètre à l’intérieur de la gueule de l’animal. Entre 60 et 90 sillons (appelées plis ventraux) longent la gorge parallèlement au corps. Ces plis facilitent l’évacuation d’eau de la bouche après la prise de nourriture. La nageoire dorsale est petite et visible seulement brièvement lors de la séquence de plongée. Localisée environ aux trois quarts du corps de l’animal, sa forme varie d’un individu à l’autre ; chez certains individus elle se présente comme une bosse presque imperceptible, mais d’autres ont une nageoire dorsale proéminente et falciforme.

le fleuve Saint-Laurent et qui a filmé une top vidéo rencontre extraordinaire avec des baleines rorqual le dimanche 31 Juillet 2016. Quand elle fait surface pour respirer, la baleine bleue élève son évent hors de l’eau avec une plus grande ampleur que d’autres grandes baleines telles que le rorqual commun et le rorqual boréal. Cette caractéristique peut être utilisée pour la différencier des autres espèces en mer. Certaines baleines bleues de l’Atlantique Nord élèvent leur nageoire caudale quand elles plongent. L’eau soulevée par l’air qu’expire la baleine après une plongée atteint généralement 9 mètres, mais peut aller jusqu’à 12 mètres, et peut être vue de loin par temps calme. Les baleines bleues ont des évents jumeaux, protégés par un repli de fibres graisseuses. De puissants muscles en actionnent l’ouverture.

Lors d’une sortie à bord du bateau Zodiac, le groupe de touristes venant de france naviguait paisiblement sur le fleuve Saint-Laurent à hauteur de Tadoussac, au Québec. Les nageoires mesurent de trois à quatre mètres. Les faces supérieures sont grises avec une mince bordure blanche. Les faces inférieures sont blanches. La tête et la queue sont généralement uniformément grises. La partie supérieure de la baleine, et parfois les nageoires, sont généralement tachetées. L’importance de ces taches varie significativement d’un individu à l’autre. Certains peuvent être de couleur uniformément gris-ardoise quand d’autres montrent des variations importantes de bleus foncés, gris et noirs dans un motif tacheté.

des touristes ont pu observer plusieurs spécimens de baleines dont un rorqual commun qui s’est approché du bateau pneumatique avant de passer dessous de tout son long. Les baleines bleues peuvent atteindre une vitesse de 50 km/h lors de courtes accélérations, notamment lors d’ébats avec d’autres baleines, mais leur vitesse de croisière est de 20 km/h. Quand elles se nourrissent, elles ralentissent à 5 km/h.

Un souvenir french inoubliable pour les personnes présentes à bord de l’embarcation. La baleine bleue est difficile à peser du fait de sa grande taille. La plupart des baleines bleues tuées par les baleiniers n’ont pas été pesées entières mais après avoir été coupées en morceaux plus faciles à gérer. Cela cause une sous-estimation du poids total de la baleine due à la perte de sang et autres fluides. Néanmoins, des masses variant entre 150 et 170 tonnes furent enregistrées sur des animaux atteignant 27 mètres de longueur. Le poids d’un individu de 30 mètres est estimé à plus de 180 tonnes par le National Marine Mammal Laboratory (NMML). La plus grosse baleine bleue pesée avec précision par les scientifiques du NMML à ce jour est une femelle de 177 tonnes. La baleine peut atteindre de tels poids car il s’agit d’un animal marin. En effet, l’eau l’aide à soutenir son poids, sans quoi ses os ne seraient pas assez résistants et elle s’effondrerait sur elle-même.

d’autant plus qu’avec sa longueur moyenne de 20 mètres, les baleines rorqual commun est le deuxième plus grand animal vivant sur la planète, après la baleine bleue qui peut dépasser les 30 mètres. La baleine bleue est considérée comme le plus gros animal ayant jamais vécu sur Terre. Le plus grand dinosaure connu de l’ère Mésozoïque était l’Argentinosaurus, dont on estime le poids à environ 90 tonnes, bien qu’une vertèbre controversée d’Amphicoelias fragillimus pourrait révéler l’existence d’un animal avoisinant 122 tonnes et 40 à 60 mètres. De plus le dinosaure Bruhathkayosaurus aurait pu atteindre 175 ou 220 tonnes, mais cette estimation n’est pas certaine, les fossiles retrouvés étant trop parcellaires. Le poisson éteint Leedsichthys pourrait avoir approché cette taille. Cependant, il est difficile de se procurer des fossiles complets, ce qui rend les comparaisons de taille difficiles. Tous ces animaux restent considérés comme moins lourds que la baleine bleue.

Grosse frayeur à bord d’ONU Zodiac. monstre effrayant dans la mer. Cependant en termes de longueur, elle ne détient pas le record. En Écosse, on a déjà découvert un ver marin (Le ver lacet Lineus longissimus) de plus de 50 mètres de long. Il y a également la Méduse à crinière de lion, ou encore le Siphonophore géant, dépassant tous deux les 40 m de long. Sur Terre, des fossiles de sauropodes tels que Amphicoelias ou Bruathkayosaurus laissent suggérer des tailles approchant les 50 mètres.

les baleines rorqual géant ce font très rare lors de leurs apparition. Il y a un certain nombre d’incertitudes à propos de la plus grande baleine bleue jamais rencontrée, étant donné que la plupart des données proviennent des baleines bleues tuées dans les eaux de l’Antarctique durant la première moitié du vingtième siècle et qu’elles furent collectées par des baleiniers peu initiés aux normes de mesures techniques en zoologie. Les plus longues baleines bleues jamais mesurées furent deux femelles mesurant respectivement 33,6 et 33,3 m. La plus longue baleine mesurée par les scientifiques au NMML était de 29,9 m3.

La tête de la baleine bleue est particulièrement large par rapport à celle d’autres espèces de baleines. Par ailleurs sa tête représente presque un quart de la longueur totale de la baleine. La baleine bleue possède entre 63 et 65 vertèbres, réparties de la manière suivante : 7 cervicales, 15 à 16 dorsales, 14 à 16 lombaires et 26 à 28 sacrées. Elle a 15 paires de côtes dont une seule s’articule sur le sternum.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :